Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les chroniques de Dan Charg

Quelques cités de notre France

26 Août 2016 , Rédigé par Dan Charg Publié dans #Information

Ce que deviennent progressivement nos cités

Citons quelques villes qui se préparent un avenir plutôt inquiétant. Laissons de côté Lunel, 25 000 habitants entre Nîmes et Montpellier, petite capitale du djihad, qui ne compte plus ses enfants tués par l’aviation syrienne, une cité qui en vingt ans a totalement changé, où les artères de son centre ancien sont méconnaissables, avec des boucheries halal un peu partout, ainsi que, comme l’explique Alexandre Mendel, des librairies islamistes qui distillent la haine envers les infidèles.

Dépaysés, les gendarmes locaux ont parfaitement senti venir le moment de la bascule, mais encore une fois, l’Etat socialiste les a regardés de haut, et s’est refusé d’intervenir.

« On nous demandait d’arrêter les délinquants. » déclarait l’un d’eux… Autrement dit, occupez-vous de vos affaires, de ce qui vous concerne, de ce que nous aimons… Distribuez des contraventions !

Alexandre Mendel évoque ensuite Toulouse…

Dans les cités grises de la ville rose, déclare-t-il, toujours dans cette passionnante et courageuse revue qu’est Valeurs Actuelles, on ne compte plus les bases arrière et les multiples perquisitions chez les sympathisants de la cause djihadiste. Dans les barres d’immeubles défoncées de la Reynerie, les héros du terrorisme ont encore trouvé des endroits tranquilles pour prêcher tranquillement, et répandre leur fiel.

Partons maintenant en Loire Atlantique, à Nantes, la ville qui a vu naître les Cavaliers de la Fierté, nom glorieux qui fleure bon la violence, des Salafistes forts en gueule, adeptes des manifestations et des formules provocantes, hurlées au mégaphone, du genre « prosternez-vous devant vos cochons ». Et bien sûr, toujours aucune réaction des pouvoirs publics !

La ville recèle pourtant des islamistes très dangereux qui sont souvent armés.

Mais dirigeons nous vers Marseille… On ne reconnaît plus le Boulevard National. Ce ne sont que taxiphones, marchands de kébabs, et boutiques de littérature islamiste. Les femmes déjeunent en niqab. Et personne ne dit rien… Pourtant, la loi… Mais la loi, nos dirigeants actuels se refusent de la faire appliquer. Par indolence ? Par trouille ? Par stratégie politique ? Par niaiserie imbécile ? Sûrement un peu tout cela.

Aujourd'hui, le Conseil d'Etat gauchiste a tranché pour l'affaire des burkinis; il a tout simplement désavoué les maires qui l'interdisaient. Musulmanes, vous pouvez vous baigner dans cette tenue... C'est une soumission d'Etat au communautarisme ! Les Français réagiront-ils ? Rappelez-vous le mot de De Gaulle, les désignant... Mais continuons ce regard sur nos cités.

Plus au nord, voici la ville de Lyon… véritable chef-d’œuvre en la matière, déclare Mendel. Vingt des cent mosquées salafistes que compte notre pays y ont trouvé un terrain favorable…

De temps à autres, des perquisitions mettent au jour des caches d’armes lourdes : kalachnikovs, mais aussi lance-roquettes.

Alexandre Mendel termine son information en nous parlant de Nice. Ce rapport a été réalisé bien avant l’attentat meurtrier… ce qui montre l’efficacité de nos élus, de ces gens qui affirment nous protéger..

A trois kilomètres à vol d’oiseau des hôtels de luxe et de la promenade des Anglais, les quartiers des Moulins et de l’Ariane ont abrité les pires crapules de l’islamo-terrorisme…Et comme aucun ratissage n’a été effectué, on peut penser que les cellules se sont reconstituées. Le danger est donc présent ; et les animateurs sociaux eux-mêmes se désespèrent, affirmant que le feu couve, et que l’on se contente de faire semblant de traiter le problème, à coups de conférences et de consultations psychiatriques…

Bientôt paraîtra le livre « Non aux Mensonges » lisez-le pour obtenir plus de renseignements.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article